Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le club cinéma du collège Bergpfad
  • Le club cinéma du collège Bergpfad
  • : Ce blog regroupe les travaux et réflexions des élèves participant au club cinéma du collège Bergpfad d'Ham-sous-Varsberg (57880), ainsi que la présentation des thèmes des séances du lundi, animées par Mr Lesouef.
  • Contact

Recherche

25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 10:17

Hercules-disneyscreencaps com-5386  

Lors de la dernière séance, nous avions laissé le péplum dans un triste état. Boudé par le public, parodié et dénigré, le genre traverse les années 1980 et 1990 dans une relative indifférence. Un regain d'intérêt va pourtant se faire sentir à la fin des années 1990, notamment dans les films d'animation. En 1997, le studio Disney consacre son film de l'année à Hercule. Le mythe, plus ou moins respecté, y reçoit un dépoussiérage bienvenu après 40 ans de traitement assez kitch du personnage. L'année suivante, ce sera au tour du studio Dreamworks de sortir sa version des Dix commandements avec Prince d'Egypte

 

aff asterix jpg-r 640Asterix%20and%20Obelix%20Cleopatra%20Mission%20(5)

La France a réalisé peu de péplums. Seules les aventures d'Astérix et Obélix trouvent depuis 1999, avec Astérix et Obélix contre César, le chemin des salles obscures (sans compter les nombreux films d'animation réalisés depuis Astérix le Gaulois en 1967). Le meilleur film de la saga gauloise reste Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), réalisé par Alain Chabat. Bien qu'il s'agisse d'une comédie décalée, un soin particulier a été apporté aux décors et aux costumes, comme les élèves ont pu l'observer en visionnant la séquence d'introduction du film. Dommage que les films suivants n'aient pas été aussi réussis. 

Gladiator-20090304061459005-gladiator-theredlist

Le film qui va définitivement relancer le péplum est Gladiator de Ridley Scott, sorti en 2000. Ce film, qui reprend l'histoire de La chute de l'empire romain (1963) raconte le parcours de Maximus, un général romain qui, trahi par le nouvel empereur Commode, est réduit en esclavage et va devenir un gladiateur très populaire. Si l'histoire n'est pas nouvelle, l'utilisation des nouvelles technologies donne au film une dimension épique qui ravira les spectateurs et permettra au film de connaître un grand succès. La séquence projetée aux élèves est la reconstitution de la bataille de Carthage. Ce spectacle a lieu au Colisée de Rome, lors de grands jeux offerts aux citoyens par l'empereur. Pour retranscrire le gigantisme du Colisée et donner l'impression d'une foule importante (33 000 figurants virtuels), le réalisateur a recours à des effets numériques. Alors que les anciens péplums s'employaient à ériger des décors monumentaux, les péplums des années 2000 reconstitueront dorénavant leurs décors antiques de manière informatique, pour un rendu qui, bien qu'il perde en authenticité, reste impressionnant. Le making of de la création du Colisée, reconstitué partiellement sur l'île méditerranéenne de Malte, a été visionné et commenté. 300 ouvriers se sont appliqués à réaliser 25% du décor en dur, c'est-à-dire un tiers du cercle de l'arène et le premier étage des gradins (17 mètres de haut tout de même). Le reste du décor a été complété numériquement.

 

Troie-affiche-350x466trojan-horse

Le succès de Gladiator, qui remporte 5 Oscars en 2000, incita les studios américains à relancer la production de péplums. Parmi ces projets ambitieux, on peut citer Troie (2004), dont la réalisation a été confiée à Wolfgang Petersen. Un sacré projet que ce Troie, puisqu'il s'agit d'une adaptation de l'Iliade d'Homère, narrant la guerre qui opposa la cité de Troie à une coalition grecque, après l'enlèvement d'Hélène, épouse du roi de Sparte, par Pâris, jeune prince troyen. Pour assurer le spectacle, cette fresque épique se voit dotée d'un budget de 200 millions de dollars, lui permettant de montrer à l'écran, au moyen d'effets spéciaux numériques, des armées de soldats innombrables ou encores des centaines de trières couvrant la mer Egée. Tous les épisodes les plus célèbres de l'Iliade sont présents : la rivalité entre Achille et Hector, l'épisode du cheval de Troie, ou encore la mort d'Achille, mortellement blessé d'une flèche au talon. Le seul élément important à avoir été abandonné est l'aspect mythologique. Alors que le texte d'Homère comprend de nombreuses interventions divines sur le champ de bataille, rien de cela ne transparait dans le film, par peur de voir les spectateurs américains décrocher. En tout cas cette adaptation ne manque pas de panache, surtout dans son director's cut (= montage souhaité par le réalisateur ; le montage sortant en salle étant souvent celui voulu par les studios qui produisent le film). 

 

18398340 jpg-r 640 600-b 1I-Grande-129630-la-passion-du-christ-dvd netAgora-affiche

Tous les sous-genres du péplum sont représentés dans les années 2000. Le péplum biographique Alexandre (2004), réalisé par Oliver Stone, raconte la vie du célèbre conquérant macédonien. Le péplum biblique revient aussi avec le film polémique La Passion du Christ de Mel Gibson (2004), qui, bien qu'il rencontra un succès considérable, marqua par sa violence. Agora d'Alejandro Amenabar (2009) (ré)invente ce qu'on pourrait qualifier de péplum féminin. Le personnage principal, Hypatie, est donc une femme, jouée par Rachel Weisz, qui tente de préserver les ouvrages de la grande bibliothèque d'Alexandrie à la fin du IVème siècle, alors que la ville est en proie à une extrême tension religieuse.

 

18737112 jpg-r 64300 movie screenshot 12

L'un des péplums les plus populaires de la décennie est le 300 de Zack Snyder, sorti en 2006. Pourtant beaucoup considèrent que ce film n'est pas vraiment un péplum, tant il s'éloigne des codes habituels du genre, lorgnant par moment vers l'heroic fantasy avec ses créatures monstrueuses et l'emploi d'animaux incongrus. Il s'agit du récit de la mythique bataille des Thermopyles (480 avant J.-C.), au cours de laquelle des volontaires grecs, dont un régiment de 300 Spartiates menés par leur roi Léonidas, ont tenté de retenir l'invasion perse dans un petit défilé littoral. Bataille épique par excellence, les Thermopyles illustre les valeurs guerrières et le courage des combattants de la cité de Sparte, face à une armée innombrable menée par le tout puissant Xerxès, considéré comme un dieu vivant.

300 movie image gerard butler zack snyder0107-fx-300b

Pour rendre toute la démesure du comics de Frank Miller, dont 300 est la fidèle adaptation (Voir le bonus de cette semaine : 300 : du comics au film), le réalisateur Zack Snyder a tourné l'intégralité de son film en plateau. Les acteurs jouaient leurs scènes devant de gigantesques écrans bleus, permettant d'intégrer par la suite les décors et les environnements en postproduction grâce à la magie de l'informatique. Cette technique, employée aussi par Robert Rodriguez sur Sin City (2005), donne au film son style si original.

 

La légende d'Hercule (2014)la-legende-d-hercule-kellan-lutz

Mais le succès de 300 et de son parti pris esthétique n'a pas eu que des retombées positives. De nombreux avatars combattant torse nu et prenant maladroitement des poses se voulant iconiques envahissent le marché du direct-to-dvd. Certains se frayent même un chemin jusqu'aux salles obscures. C'est le cas du calamiteux La légende d'Hercule, sorti en mars dernier. Ce film de Renny Harlin déçoit sur tous les plans, à commencer par l'histoire. Le mythe d'Hercule, figure centrale du péplum mythologique et du muscle opera, est totalement trahi puisque le fils de Zeus, piégé par un roi perfide, est réduit en esclavage et devient même gladiateur, comme dans... Gladiator bien sûr! On sait que les Américains se préoccupent peu d'être fidèles aux mythes greco-romains et à leurs personnages, mais là on part dans le grand n'importe quoi. Ajoutez à cela une interprétation désastreuse des acteurs, des effets spéciaux au rabai et une mise en scène peu inspirée (le réalisateur multiplie vainement les ralentis à la 300 et certains plans sont d'une rare laideur) et vous obtenez le plus mauvais péplum vu sur les écrans depuis longtemps.

 

18779538 jpg-r 640 600-bCenturion-Affiche-Poster19652573 jpg-r 640 600 

Parmi les péplums récents, on peut relever l'intérêt porté à la neuvième légion romaine, puisqu'il en est question dans pas moins de trois longs métrages. Inspirés d'un roman de 1954, ces films ont pour toile de fond la mystérieuse disparition de toute une légion au nord de la province de Bretagne, c'est-à-dire de l'actuelle Angleterre. Dans La dernière légion de Doug Lefler (2007), le dernier empereur romain, Romulus Augustule, est chassé de Rome par les barbares d'Odoacre. Il va trouver refuge au-delà du mur d'Hadrien, auprès des survivants de la neuvième légion. Centurion de Neil Marshall (2010) montre l'attaque de la légion par les Pictes et la lutte de quelques légionnaires pour regagner le mur d'Hadrien. Le film est donc en grande partie un survival, puisque les rescapés de l'attaque vont être traqués en milieu hostile par les barbares, qui veulent éliminer les Romains jusqu'au dernier. En 2011, c'est au tour de L'Aigle de la Neuvième Légion de sortir en salle. Ce film réalisé par Kevin Macdonald se déroule quelques années après le massacre de la 9ème. Il raconte comment le fils du centurion de la 9ème va tenter d'aller récupérer, au-delà du mur d'Hadrien, l'aigle emblématique de la légion disparue, pour relever l'honneur de sa famille.

 

559266 jpg-r046973 jpNoe-affiche

L'année 2014 semble remettre le péplum à l'honneur. Plusieurs films sont sortis ou vont arriver en salle d'ici la fin de l'année. Parmi les plus médiatisés ou attendus, on peut citer Pompéi de Paul W.S. Anderson, qui reprend une histoire déjà plusieurs fois adaptée en insistant cette fois sur la romance entre une riche romaine et un gladiateur, sur fond de catastrophe naturelle avec l'éruption du Vésuve survenue en 79. Une suite au 300 de Zack Snyder va également envahir les salles obscures, en se consacrant cette fois à la bataille navale de Salamine opposant les Perses aux Athéniens menés par Thémistocle. Il s'agit de 300 : La Naissance d'un empire de Noam Murro. On aura le droit à un péplum biblique avec Noé de Darren Aronofsky et même à du muscle opera avec une version d'Hercule réalisée par Brett Ratner. Croisons les doigts pour que cet Hercule, qui sortira cet été, soit plus réussi que le navrant La légende d'Hercule. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par clubcinema-bergpfad - dans Les séances du club cinéma
commenter cet article

commentaires