Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le club cinéma du collège Bergpfad
  • Le club cinéma du collège Bergpfad
  • : Ce blog regroupe les travaux et réflexions des élèves participant au club cinéma du collège Bergpfad d'Ham-sous-Varsberg (57880), ainsi que la présentation des thèmes des séances du lundi, animées par Mr Lesouef.
  • Contact

Recherche

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:51

Kingdom of heaven (2005)kingdom-of-heaven-2005-40-g

Les élèves ont assisté ce vendredi à un commentaire historique du film Kingdom of heaven de Ridley Scott (2005). L'action se déroule en Terre Sainte, dans les années 1180. A cette époque, Jérusalem est tenue par les Occidentaux, depuis la prise de la ville en 1099, qui venait ponctuer de manière sanglante, mais avec succès, la première croisade. Les chrétiens peuvent à nouveau accomplir leur pèlerinage sur le tombeau du Christ.

Dans les années 1180, la cohabitation entre chrétiens, musulmans et juifs semble plutôt pacifiste dans la ville sainte. Le film présente quelques scènes dans les rues de Jérusalem, où l'on observe les croyants des différentes religions discuter et commercer. Depuis la reprise de la ville par les croisés, un royaume de Jérusalem a été créé. Le roi Beaudoin IV le Lépreux multiplie les efforts pour maintenir la paix avec les musulmans dirigés par Saladin.

baudouinIVkingdom of heaven by chewolf-d38vvkg

Mais les tensions sont palpables. On assiste dans le film à une scène de pendaison de Templiers, condamnés pour avoir tué des musulmans. Les Templiers sont un ordre de moines soldats, chargés à l'époque par le pape de protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. Le film donne des Templiers une image peu flatteuse en faisant d'eux les responsables de la rupture de la fragile paix entre catholiques et musulmans.

On assiste dans Kingdom of heaven à plusieurs scènes de bataille, notamment contre le krak de Kerak, admirablement reconstitué dans le film. Les kraks sont des places fortes construites par les chrétiens au Proche-Orient pour protéger les territoires conquis lors de la première croisade des attaques musulmanes.

Les armées musulmanes sont donc guidées par Saladin. Ridley Scott en fait un portrait très positif, chose assez rare pour un personnage musulman dans un blockbuster américain. Saladin est présenté comme un fin stratège, jouant de sa connaissance du terrain, et notamment des points d'eau, pour avoir l'avantage sur les soldats chrétiens. On comprend ainsi mieux la lourde défaite des chevaliers occidentaux face aux soldats de Saladin, lors de la bataille d'Hattîn. Dans le film, on voit les chrétiens arriver sur le champ de bataille assoiffés et exténués par la marche en plein soleil avec leurs lourdes armures. La bataille ne sera pas montrée. Par une ellipse, Ridley Scott passe directement à la fin du combat, montrant un champ de bataille jonché par des cadavres de chrétiens.

600full-kingdom-of-heaven-photokingdom-of-heaven

La séance s'est achevée sur un extrait du siège de Jérusalem par Saladin, l'occasion de présenter des machines de siège et d'expliquer les circonstances de la perte de la ville par les croisés en 1187 et les conditions du départ des chrétiens.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par clubcinema-bergpfad - dans Les séances du club cinéma
commenter cet article

commentaires